Bidens to serve Macrons US cheeses at White House state dinner | Jill Biden

C’est un pari audacieux des Américains, de rencontrer les Français dans un domaine dont ils sont depuis longtemps les maîtres par excellence : le vin et le fromage.

Mais le sang-froid de Jill Biden est tel qu’elle offrira le meilleur de l’Amérique au président français, Emmanuel Macron, à sa femme, Brigitte Macron, et à leur entourage lors d’un somptueux dîner à la Maison Blanche jeudi – juste un des détails élaborés et des cadeaux précieux formant partie de la danse diplomatique entourant cette visite d’État.

Alors que l’Élysée a dévoilé une liste de cadeaux que Macron offrira à son homologue américain, Joe Biden, dont une luxueuse coupe Christofle, l’épouse du président américain a dévoilé le cadre et le menu du dîner de gala de la nuit.

Une table est dressée lors d'un aperçu médiatique du dîner d'État.
Une table est dressée lors d’un aperçu médiatique du dîner d’État. Photographie : Andrew Harnik/AP

Il sera servi sous un grand chapiteau dans les jardins, sur des tables chargées de bougeoirs et de fleurs aux couleurs des deux pays.

Le homard sera au rendez-vous – 200 crustacés vivants ont fait leur dernier voyage, à Washington – ainsi que le bœuf, les courges du jardin de la Maison Blanche et le gâteau, entre autres délices.

Mais la première dame a particulièrement insisté pour servir des fromages américains, dont un fromage bleu du sud-ouest de l’Oregon qui fut le premier produit américain à remporter les championnats du monde des fromages, en 2019.

Les toasts seront servis avec un mousseux américain – mais dans des verres fabriqués en France. Et la soirée sera animée par Jon Batiste, le musicien de jazz de la Louisiane, l’ancienne province cédée par la France aux États-Unis, que Macron visitera vendredi.

La Maison Blanche n’a pas encore révélé les cadeaux qu’elle offrira à Macron, mais Paris a annoncé qu’il remettrait à Biden la tasse de Christofle, la société de vaisselle et de bijoux haut de gamme qui a fourni, entre autres, le prestigieux paquebot de croisière Normandie.

En tant que tel, il fait référence à la relation transatlantique. Le premier voyage du navire français à New York fut un triomphe international en 1935.

Le président français a également emporté avec lui un disque vinyle de la bande originale du film Un homme et une femme de Claude Lelouch de 1966, et le cinéaste lui-même faisait partie de la délégation française.

La chanson du même nom, avec son refrain Dabadabada (souvent retraduit Chabadabada), composée par Francis Lai, a été récompensée à l’époque d’un Golden Globe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *