Fantasy Football Rankings Week 8: Sleepers, starts, sits — Michael Carter, Parris Campbell, and more

Bonne semaine d’Halloween à tous, et espérons que ce ne sont que des friandises, et pas de trucs, pour votre équipe de fantasy. Comme toujours, vous êtes au bon endroit pour le classement et les projections du football fantastique de la semaine 8, mais nous faisons le classement amusant évident cette semaine. C’est le classement des meilleurs bonbons d’Halloween ! Détestez-moi pour ne pas aimer votre friandise préférée, ou réalisez que je viens d’ouvrir votre monde à la gloire d’un bonbon que vous n’avez jamais essayé, ou ou… rejoignez-moi simplement à l’unisson pour détester la poubelle vivante qu’est le maïs sucré.

#CheckTheLink-âge
Renonciations | Vrai SOS (rangs de correspondance APA)
Fantasy Football 101 (commence, s’assoit, échange, plus)
All in Football (module vidéo)


Dormeuses de football fantastiques de la semaine 8 de 2022

🚨 ATTENTION 🚨 Ce sont des dormeurs. Ils n’imiteront pas mon classement à 100 %. C’est la chasse à l’envers et comporte souvent plus de risques.

STRATÈGE

COMMENCEZ POSSIBLEMENT : Daniel Jones, NYG – C’est ce que les managers de Daniel Jones espéraient avoir rédigé au cours des deux dernières années, car Jones court fréquemment. Non seulement la défense des Seahawks est globalement faible, mais ils sont parmi les pires à arrêter la course, comme en témoigne le succès du porteur de ballon contre eux, ET… Kyler Murray s’est précipité 10 pour 100 la semaine dernière.

Je vous salue Marie DÉBUT : Jared Goff, DET – Oui, je sais que j’avais Goff ici la semaine dernière puisqu’il était à l’intérieur, même avec un match difficile, mais cette semaine, Goff est 1) à l’intérieur, 2) à domicile et 3) face à une défense des Dolphins qui a permis 2+ touchés en quatre matchs, avec Mac Jones, Kenny Pickett et Zach Wilson les seuls à lancer pour aucun ou un seul touché. Attachez-vous pour une balade potentiellement douloureuse.


REVENIR

COMMENCEZ POSSIBLEMENT: Michael Carter, NYJ — Cela peut sembler évident, mais je vois beaucoup de gens s’inquiéter du commerce de James Robinson. Oui, l’arrivée de Robinson conduit probablement à une multipropriété, un peu similaire à Breece Hall et Carter plus tôt cette année, mais c’est plus préoccupant après cette semaine. Comme nous l’avons vu avec Latavius ​​​​Murray à Denver et Christian McCaffrey la semaine dernière, il faut un match (ou parfois deux) à un porteur de ballon pour voir son vrai rôle avec une nouvelle équipe. Les Patriots sont bons, mais pas redoutables, contre la course, et une journée comme Khalil Herbert vient de le faire placerait Carter dans le Top 20.

Je vous salue Marie DÉBUT : Jamaal Williams, DET – C’est si D’Andre Swift revient, car si Swift est absent, il est trop évident de commencer Williams. Même si Swift est de retour, Williams a le Top 20 à l’envers dans une multipropriété compte tenu de ce match. Depuis la semaine 3, les Dolphins n’ont pas fait grand-chose pour arrêter leurs adversaires, y compris les porteurs de ballon. Devin Singletary (19,6), Joe Mixon (15,4), Breece Hall (26,7), Michael Carter (16,3) et Dalvin Cook (14,8) ont tous eu des performances dans le Top 15 (deux Jets dans le même match). Même Najee Harris a connu une journée respectable avec 9,5 points la semaine dernière.


RÉCEPTEUR LARGE

COMMENCEZ POSSIBLEMENT : Brandin Cooks, HOU – Les choses ne se sont pas déroulées comme prévu pour Cooks cette année, car il n’est plus à l’abri du quart-arrière. La baisse de jeu de Mills a ruiné le jeu de passes, mais il y a un peu d’espoir dans la semaine 8… en supposant que Cooks ne soit pas échangé. Les Titans sont l’un des affrontements les plus indulgents, comme en témoigne le match de Parris Campbell la semaine dernière. Le trio des commandants s’est plutôt bien comporté la semaine précédente, et nous pouvons espérer que Cooks voit un grand nombre de cibles et, espérons-le, en casse une pour un gros jeu et ne manque pas.

DÉBUT POSSIBLE : DJ Moore, CAR – PJ Walker n’est pas une mise à niveau massive pour Moore, mais cela aide quand Moore voit un volume terriblement élevé de cibles lorsque Christian McCaffrey est sorti, et il n’y a pas de Robbie Anderson pour démarrer. Comme on l’a vu la semaine dernière, Moore a pu voir 10 cibles et les transformer en 7-69-1. La défense contre la passe des Falcons est catastrophique, et le score le plus bas de tout receveur avec plus de 10 cibles est de 12,1 points, ou, en d’autres termes, le Top 25 d’une semaine donnée.

Je vous salue Marie DÉBUT : Parris Campbell, IND — En parlant de Campbell, il passe d’un pick-up intrigant et commencer un jeu risqué étant donné que nous savons peu de choses sur la façon dont Sam Ehlinger jouera. Ehlinger a quelques similitudes avec Jacoby Brissett, car c’était mon rapport de dépistage NFL Draft:

«Bras décent et précision incohérente. Une partie de son problème est de devenir trop agressif en essayant de faire un jeu et de verrouiller son option « espérer et prier », laissant la défense lire dans ses pensées. Il est solide dans le jeu de course et ne craint pas la pression… mais ne la ressent pas toujours. Ehlinger peut passer de l’apparence d’une star d’une série à une sauvegarde criblée d’erreurs la suivante.

Mais comme nous le savons, la défense des commandants est hautement exploitable et, espérons-le, Ehlinger se verrouille sur Campbell autant que Matt Ryan. C’est une situation effrayante; Yo lo se.


FIN SERRÉE

Je vous salue Marie DÉBUT : Irv Smith, MIN – Commencez vos parties serrées contre les Seahawks et les Cardinals. Les Vikings quittent le bye pour obtenir les Cardinals, dont le pire ailier serré adverse a marqué 4,9, et c’était Tommy Tremble. Juwan Johnson a marqué deux fois la semaine dernière, tandis que même Noah Fant a réussi 7,5 lors de la semaine 6.


Amusez-vous avec les classements !

Cette semaine est consacrée à Halloween, et il est temps de mettre à jour le classement des bonbons d’Halloween avec une petite liste séparée des meilleurs bonbons qui ne sont pas de taille amusante, et bien sûr, des pires options de bonbons ! La charité s’il-vous-plaît!

Classement des meilleurs bonbons d’Halloween

  1. Nerds Gummy Clusters (une fois que vous les avez essayés… vous êtes les bienvenus)
  2. Citrouilles au beurre d’arachide de Reese (le roi des bonbons au chocolat)
  3. M&Ms au beurre de cacahuète (M&M’s nature en dehors du Top 10)
  4. Tranches de pastèque Sour Patch
  5. Twizzlers
  6. ricanements
  7. Starburst FaveREDs – si vous avez de la chance, un pack de deux fraises !
  8. Laffy Taffy (fraise, pastèque) – se classerait plus haut si l’emballage se détachait facilement
  9. Haribo Gold Bears (seuls les oursons en gélatine sont autorisés… en dehors de ceux de Disney)
  10. Coupes au beurre de cacahuètes de Reese
  11. Prenez 5
  12. Mini-poissons suédois
  13. Airheads (Fraise, Pastèque, Mystère)
  14. Junior Mints (ils sont très rafraîchissants)
  15. SourPatch Enfants
  16. deux fois
  17. 100 Grand – super, mais j’ai l’impression que Take 5… prend… un peu plus haut
  18. Butterfinger (doit être frais/doux — perdu quelques places pour la nouvelle recette)
  19. York Peppermint (n’importe quel type, tout bon)
  20. Jeu de quilles
  21. Nestlé Crunch
  22. Tamales chaudes
  23. Kit Kat – les a légitimement oubliés au début parce qu’ils sont surestimés… peuvent en manger 20 et c’est comme rien… vraiment bon, mais vraiment insatisfaisant
  24. voie Lactée
  25. coup pop

Surfait: Whoppers – Qui veut se casser les dents sur ces boules de malt de meh-ness? Et Tootsie Rolls – TOUT LE MONDE les distribue, et les enfants se retrouvent avec un demi-sac. Suffisant!

Meilleur bonbon nécessitant une taille d’Halloween

  1. Starburst FaveREDs Minis (si dangereux – peut tuer un sac sans réfléchir)
  2. Tranches de fraises Sour Patch
  3. Twizzlers arc-en-ciel
  4. Sour Belts (Fraise, Pastèque, Framboise Bleue)
  5. Hi-Chew Strawberry (tour différent sur Starbursts)

Les pires bonbons d’Halloween
(classé du pire au moins pire)

  1. Necco Wafers – Je ne sais même pas où les gens les trouvent. Sommes-nous sûrs que ce n’est pas de la craie de rue ?
  2. Candy Corn – évidemment, trop facile
  3. Circus Peanuts – Je veux dire… Styrofoam de couleur orange quelqu’un?
  4. Good & Plenty – Quelle est la saveur, même ? ! Ce sont l’enfer dans une boîte
  5. Bit-O-Honey
  6. Mary Jane
  7. Generic Wrapped Candy — Vous savez… les emballages noirs/oranges
  8. Smarties – Au moins, les Tootsie Rolls sont bons pour un peu. Ce sont à peine mieux que les Neccos et tout le monde en a ! (Note à nos lecteurs canadiens : Jake fait référence aux Smarties américains, qui sont totalement différents des Smarties canadiens)
  9. Dubble Bubble — Même le chewing-gum pour cartes de baseball n’est pas si dur… et le goût disparaît en 60 secondes
  10. Jolly Rancher – En parlant de dents fêlées… juste les plus grosses (les petites vont bien). Je suis un mordeur, donc c’est peut-être juste moi, mais en parlant de bonbons durs, ceux-ci vont vous casser les dents !


ACHÈTE ET VEND

achète

  • Boucaniers – Avec le match des Ravens, c’est la semaine où Tom Brady, Mike Evans et Chris Godwin se remettent sur les rails, en particulier Brady et Godwin.
  • Alvin Kamara, RB, NW – Comme mentionné dans les renonciations… Top 25 en verges totales, Top 20 en touches, Top 10 en réceptions et Top 5 en verges sur réception pour les porteurs de ballon… malgré deux matchs manqués.
  • Cordarrelle Patterson, RB, ATL – Approchant de son retour, et les Falcons sont déterminés à courir, peu importe ce script de jeu.
  • Keenan Allen, WR, BAC – Allen n’est pas encore à 100% mais est proche et a toujours le Top 15 à l’envers… surtout avec Mike Williams absent.
  • Diontae Johnson, WR, PIT -Un autre lecteur de rapport d’inquiétude ; Johnson est toujours la principale cible à Pittsburgh, et s’il commence à attraper 65 à 70% de ses cibles, Johnson peut revenir au statut WR2.
  • Dalton Schultz, TE, DAL – Peut-être pas à 100% ou y revenir, mais Dak Prescott l’aime beaucoup, et Schultz était dans le Top 5 serré l’année dernière avec lui.

vend

  • Travis Étienne, RB, JAX – Oui, Etienne a RB1 en tête pour le reste de la saison, mais quand vous voyez des gens prétendre qu’il surpassera Austin Ekeler le reste du chemin, vous pouvez maximiser son retour potentiel… maintenant !
  • Gus Edwards, RB, BAL – Tout comme Etienne, faites flotter le nom d’Edwards pour voir si vous pouvez obtenir la valeur du Top 15. Si c’est le cas, vous ne pouvez pas ignorer ce retour.
  • Aaron Jones, RB, GB – Il y a à peine une semaine, les managers paniquaient, et maintenant que Jones a disputé son deuxième match énorme de la saison (contre quatre avec 9,1 ou moins), la valeur perçue est à nouveau en hausse.
  • James Robinson et Michael Carter, NYJ – Si vous pouvez obtenir un Top 15 pour l’un ou l’autre (de nombreuses opinions différentes), vous devez vendre.
  • Deebo Samuel, WR, SF – Certains n’ont peut-être pas remarqué l’inquiétude, mais Samuel se précipitait déjà à peine, et maintenant CMC ruine son potentiel de valeur WR1.

Projections de football fantastique de la semaine 8

🚨 LA TÊTE HAUTE 🚨 Ceux-ci peuvent différer de mes classements, et mes les rangs sont l’ordre dans lequel je commencerais les joueurs en dehors d’un contexte supplémentaire, tel que “Besoin d’un avantage plus élevé, même s’il est risqué”. Aussi, basé sur TD à 4 points pour QB, repos à 6 points et demi-PPR

Lien de téléchargement des projections

***Ceux-ci sont NE PAS mis à jour dimanche matin, pour info***


Classement Fantasy Football Semaine 8

🚨 LA TÊTE HAUTE 🚨

  • Seulement Demi-PPR puisque le calcul automatique FantasyPros des classements Non et Full-PPR peut être désactivé. Mais, il y a si peu de différence entre Non et Moitié et Plein et Moitié que vous n’avez pas à vous inquiéter.
  • ECR = Classement du consensus d’experts. Ne vous concentrez pas trop dessus, car tous les experts ne mettent pas à jour de manière cohérente/constante.
  • Mise à jour régulièrement, alors vérifiez jusqu’au verrouillage des files d’attente.

(Photo de Justin Casterline/Getty Images)

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *